+243 817819316

À-propos de l'ISP/Bunia

Pause Play
Bienvenu(e) chez nous à l’ISP/Bunia
L’entrée de l'ISP/Bunia
ETUDIANTS DE G1 AU TP DANS LE LABO INFORMATIQUE
CYBERCAFE DE L'ISP BUNIA
La bibliothèque centrale de l'ISP/Bunia
Le cybercafé de l'ISP/Bunia
Le home des étudiants de l'ISP/Bunia
Le centre de recherche interdisciplinaire de l'ISP/Bunia
Le nouveau vehicule à l'ISP/Bunia acheté sur fonds propre 22 ans après
Le couloir à l'entrée de l'ISP/Bunia

HISTORIQUE DE L'ISP-BUNIA

L’ISP/Bunia fut créé sur base de des documents officiels. En effet, le projet de l’ouverture de cette Institution a été agréé par le principe numéro EDN/SR/02/1406/SG/3042 du 02 janvier 1968.

A ce moment, l’institution portait le nom de l’Ecole Normale Moyenne de Bunia, ENM/Bunia en sigle.

Deux options furent ouvertes : Options Français-culture africaine et Mathématique-technologie. L’ENM/Bunia occupa provisoirement les bâtiments du Collège Saint Joseph, actuel Institut UJIO WA HERI.

L’agrément définitif eut lieu en novembre 1968, accordé par l’Ordonnance-Loi No EDN/SR/07/1406/SG/3043 du 02 novembre 1968.

En 1969 débutèrent les constructions définitives prévues pour 150 étudiants avec le concours financier des Etats-Unis d’Amérique (l’USAID) ; constructions qui se terminèrent en 1971 alors que les étudiants en prenaient déjà possession 1970.

En juillet 1971, sortait la première promotion de 15 gradués formés dans les deux options sur 26 étudiants inscrits en 1968 dans les premières années de graduat.

En 1971, le pays a connu une réforme de l’Enseignement Supérieur et Universitaire. Cette réforme eut comme fondement juridique, l’Ordonnance-Loi no 71/075 du 06 aout 1971, portant création de l’Université Nationale du Zaïre, UNAZA en sigle. Dès lors, ENM/Bunia devint ISP/Bunia et fut intégré dans l’UNAZA. Jusqu’à l’année académique 1980-1981, il fonctionnait sous la tutelle de l’UNAZA et portait le nom de l’UNAZA-ISP/Bunia.

Une autre réforme est intervenue en 1981 par l’Ordonnance-Loi n0 81-169 du 07 octobre 1981. Cette Ordonnance a créé l’Institut Supérieur Pédagogique de Bunia, en abrégé «ISP-BUNIA».

A ce titre, l’ISP/Bunia, à l’instar des autres Instituts Supérieurs Pédagogiques, reçut les nobles missions suivantes telles que reprises dans l’article 2 de l’Ordonnance précitée :

  1. Pourvoir le pays en fonction de ses besoins en enseignements de très haut niveau de formation générale et spécialisée, aux qualités morales et pédagogiques éprouvées ;
  2. Stimuler chez le futur enseignant, une prise de conscience de son rôle d’encadreurs politiques, de noblesse de sa mission et de la dignité de sa personne ;
  3. Organiser la recherche dans le domaine de la pédagogie, en vue de découvrir des méthodes pour l’enseignement primaire et secondaire ;
  4. Vulgariser les résultats de ces recherches par la rédaction et la diffusion des manuels scolaires adaptés à ces deux niveaux, primaire et secondaire.

ADMINISTRATION

L’ISP/Bunia est actuellement dirigé par un Comité de Gestion composé de :

  1. Directeur Général : Prof. RR’DDA BELO Louis
  2. Secrétaire Général Académique : CT LOKUNI NEMBE Thierry
  3. Secrétaire Général Administratif : CT NGAIMOKO ANGIRIO Guido
  4. Administrateur de Budget : CT MIKUM UDJURO Samuel

A l’ISP/Bunia, l’administration fonctionne de la première classe jusqu’à la dernière.
Plusieurs services organisés sont chapeautés par des Directeurs et Chefs des Services.

Par ailleurs, dans tous les auditoires des étudiants, chaque promotion a un chef appelé communément CP (Chef de Promotion) et un chef de promotion adjoint appelé communément CPA (Chef de Promotion Adjoint), chaque département à son tour a un représentant au département et chaque section a un représentant à la section. Pour l’institution en général, cette classe est chapeautée par le collège des étudiants dirigée par un porte-parole appelé communément(PP), un porte-parole adjoint appeler communément(PPA) et un secrétaire.


STRUCTURE ACTUELLE DE L’ISP/BUNIA

L’ISP/Bunia organise actuellement :

  1. La section Lettres et Sciences Humaines
  2. Comprenant les options suivantes :

    1. Au cycle de graduat :
      • Option Anglais-culture africaine
      • Option Français-langues africaines
      • Option Latin-Français
      • Option Histoire-sciences sociales
      • Option Histoire-sciences sociales et gestion du patrimoine
      • Option Sciences Commerciales et administratives
      • Option Orientation scolaire et professionnelle
      • Option Gestion et Administration des Institutions Scolaires et Formation professionnelle
    2. Au cycle de licence :
      • Option Anglais-culture africaine
      • Option Français-langues africaines
      • Option Latin-Français
      • Option Histoire-sciences sociales
      • Option Histoire-sciences sociales et gestion du patrimoine
      • Option Sciences Commerciales et administratives
  3. La section Sciences Exactes
  4. Comprenant les options suivantes :

    1. Au cycle de graduat :
      • Option Biologie-Chimie
      • Option Chimie-Physique
      • Option Géographie et gestion de l’environnement
      • Option Hôtellerie, accueil et tourisme
      • Option Mathématique-Informatique
      • Option Mathématique-Physique
      • Option Informatique de gestion
      • Option Sciences agronomiques et vétérinaires
    2. Au cycle de licence :
      • Option Biologie-Chimie
      • Option Chimie-Physique
      • Option Géographie et gestion de l’environnement
      • Option Mathématique
      • Option Physique
      • Option Mathématique-Informatique
      • Option Informatique de gestion
      • Option Sciences agronomiques
  5. La Section Groupe scolaire
  6. Elle comprend :

    • L’Institut d’Application (IDAP/ISP-Bunia) avec 6 options (Chimie-Biologie, Latin-Philosophie, Techniques sociales, Commerciales et gestion, Hôtellerie et Pédagogie générale) ;
    • L’Ecole Primaire/ISP-Bunia ;
    • L’Ecole maternelle/ISP/Bunia.
  7. La Section CANDIP
  8. Elle comprend la radio-télévision CANDIP (Centre d’Animation et de Diffusion Pédagogique).

    En outre, l’ISP/Bunia possède :

    • Un centre de Recherche dénommé « Centre de Recherche Interdisciplinaire et d’Education à la Paix pour le Développement Intégral (CRIEPDI) » ;
    • Une Bibliothèque Centrale, des bibliothèques de Sections et des Départements ;
    • Un Cybercafé et une imprimerie.